Le Dossier Électronique médical à l’EHUO : Une avancée cruciale pour les soins de santé

The Electronic Medical Record at EHUO: A Crucial Advancement for Healthcare

Hakima Kehili, Aïcha Bengueddach, Naouel Fatima Zohra Boumansour , Rabia Medjane Fazia Bereksi-Reguigi

Hakima Kehili, Aïcha Bengueddach, Naouel Fatima Zohra Boumansour , Rabia Medjane Fazia Bereksi-Reguigi, « Le Dossier Électronique médical à l’EHUO : Une avancée cruciale pour les soins de santé », Aleph [],  | 2024, 19 March 2024, 22 May 2024. URL : https://aleph.edinum.org/11087

The introduction of medical informatics in the 1960s marked a major turning point, transitioning from administrative management to the complete integration of the medical aspect within hospital information systems. The emergence of the Computerized Medical Record (CMR) strengthened the quality of care, influencing the establishment Hospital and University of Oran (EHUO) to adopt the Electronic Medical Record (EMR). The latter represents much more than a conversion from paper records to digital format. It provides traceability, confidentiality, and security, thus establishing a robust framework for quality healthcare.

EHUO, a pioneer in EMR adoption, initiated a major pilot project in 2012, aiming for a complete modernization of the Hospital Information System (HIS). This strategy, supported by investments and collaborations with experts in medical informatics, illustrates EHUO’s commitment to innovation. Ongoing personnel training, transparency, and communication with stakeholders are prioritized to overcome challenges related to privacy protection and data security.

The EMR at EHUO offers substantial benefits for both patients and medical staff. It promotes transparency and accessibility of information for patients, reduces medical errors, and enhances communication. For medical personnel, it optimizes data management, speeds up decision-making, strengthens security, and facilitates care coordination. By bringing together the future with an innovation-centric vision, EHUO continues to shape the evolution of healthcare, offering promising prospects for the entire community.

L’introduction de l’informatique médicale dans les années 60 a marqué un tournant majeur, passant de la gestion administrative à une intégration complète de l’aspect médical au sein des systèmes d’information hospitaliers. L’émergence du Dossier médical Informatisé (DMI) a renforcé la qualité des soins, influençant l’Établissement Hospitalier Universitaire d’Oran (EHUO) à adopter le Dossier Électronique médical (DEM). Ce dernier représente bien plus qu’une conversion des dossiers papier en format numérique. Il offre traçabilité, confidentialité et sécurité, établissant ainsi un cadre robuste pour des soins de santé de qualité. L’EHUO, pionnier dans l’adoption du DEM, a initié un projet pilote en 2012, visant une modernisation complète du Système d’Information Hospitalier (SIH). Cette stratégie, soutenue par des investissements et des collaborations avec des experts en informatique médicale, illustre l’engagement de l’EHUO envers l’innovation. La formation continue du personnel, la transparence et la communication avec les parties prenantes sont prioritaires pour surmonter les défis liés à la protection de la vie privée et à la sécurité des données. Le DEM à l’EHUO offre des avantages substantiels tant pour les patients que pour le personnel médical. Il favorise la transparence et l’accessibilité des informations pour les patients, réduit les erreurs médicales et améliore la communication. Pour le personnel médical, il optimise la gestion des données, accélère la prise de décision, renforce la sécurité et facilite la coordination des soins. En réunissant l’avenir avec une vision centrée sur l’innovation, l’EHUO continue de modeler l’évolution des soins de santé, offrant des perspectives prometteuses pour l’ensemble de la communauté.

كان إدخال تكنولوجيا المعلومات الطبية في الستينيات بمثابة نقطة تحول رئيسية، حيث انتقل من الإدارة الإدارية إلى التكامل الكامل للجانب الطبي داخل أنظمة معلومات المستشفى. أدى ظهور السجل الطبي المحوسب إلى تعزيز جودة الرعاية، مما أثر على المؤسسة الاستشفائية الجامعية بوهران لاعتماد السجل الطبي الإلكتروني. يمثل الأخير أكثر بكثير من مجرد تحويل الملفات الورقية إلى تنسيق رقمي. فهو يوفر إمكانية التتبع والسرية والأمن، ويضع إطارًا قويًا للرعاية الصحية عالية الجودة.

بدأت المؤسسة الرائدة في اعتماد السجل الطبي الإلكتروني مشروعًا تجريبيًا في عام 2012، يهدف إلى التحديث الكامل لنظام معلومات المستشفى. توضح هذه الاستراتيجية، المدعومة بالاستثمارات والتعاون مع خبراء تكنولوجيا المعلومات الطبية، التزام المؤسسة بالابتكار. يعد التدريب المستمر للموظفين والشفافية والتواصل مع أصحاب المصلحة من الأولويات للتغلب على التحديات المتعلقة بالخصوصية وأمن البيانات.

يقدم السجل الطبي الإلكتروني في المؤسسة الاستشفائية الجامعية بوهران فوائد كبيرة لكل من المرضى والطاقم الطبي. فهو يعزز الشفافية وسهولة الوصول إلى المعلومات للمرضى، ويقلل من الأخطاء الطبية، ويحسن التواصل. بالنسبة للموظفين الطبيين، فهو يعمل على تحسين إدارة البيانات، وتسريع عملية اتخاذ القرار، وتعزيز الأمن، وتسهيل تنسيق الرعاية. من خلال توحيد المستقبل مع رؤية تتمحور حول الابتكار، تواصل تشكيل تطور الرعاية الصحية، مما يوفر آفاقًا مثيرة للمجتمع بأكمله.

Introduction

Au début des années 60, l’introduction de l’outil informatique dans la pratique clinique visait à améliorer la qualité des soins prodigués aux patients et à réduire les erreurs médicales. À cette époque, les premiers systèmes d’information hospitaliers (SIH) ont vu le jour, principalement aux États-Unis et dans quelques pays d’Europe tels que les Pays-Bas, la Suède, ou la Suisse. Initialement, ces SIH étaient principalement axés sur la gestion du personnel, la facturation et les aspects financiers de l’institution médicale. (Berner. Es, Detmer. De, Simborg. D. 2005)

Cependant, au milieu des années 60, une évolution majeure s’est produite. Les SIH ont commencé à élargir leur champ d’application pour englober l’aspect médical de l’institution, donnant ainsi naissance au Système d’Information médical (SIM) ou au Système d’Information Clinique (SIC). Le cœur de ces systèmes a été le développement du dossier médical informatisé (DMI). (Berner. Es, Detmer. De, Simborg. D. 2005)

Cette transformation marque un tournant dans l’histoire de l’informatisation médicale, passant d’une gestion administrative à une intégration complète de l’aspect médical au sein des systèmes d’information hospitaliers. L’émergence du DMI a permis une centralisation efficace des données médicales, ouvrant la voie à une approche plus holistique de la gestion de l’information clinique. Ainsi, cette évolution a non seulement renforcé la qualité des soins, mais a également posé les bases de l’informatique médicale moderne que nous connaissons aujourd’hui.

L’Établissement Hospitalier Universitaire d’Oran (EHUO), en tant que pilier essentiel des soins de santé dans la région, a embrassé les progrès de la technologie médicale en adoptant le Dossier Électronique médical (DEM) comme un élément clé de sa stratégie de gestion des informations médicales. Cette transition marque une avancée significative dans la prestation des soins, offrant des bénéfices considérables tant pour les patients que pour le personnel médical.

À la fin de l’année 2012, l’Établissement Hospitalier Universitaire (EHU) a été choisi pour initier une opération pilote majeure, introduisant le Système d’Information Hospitalier (SIH). Ce projet ambitieux a ciblé divers services médicaux dès le début de son déploiement, englobant des domaines cruciaux tels que la gynécologie obstétrique, la médecine interne, la chirurgie générale, l’hématologie, la biochimie, l’imagerie médicale et l’anatomie pathologique. (2 : Mansouri, à préciser) (voir bibliographie)

La planification minutieuse de cette opération a impliqué la collaboration d’une commission mixte constituée du directeur général de l’EHU et du responsable de la formation de l’Hôpital européen Georges Pompidou de Paris. Cette commission a procédé à la sélection rigoureuse d’éléments médicaux et paramédicaux pour participer à un stage de six mois en Europe. L’objectif principal était d’acquérir une expertise approfondie et actuelle dans le domaine de l’informatisation médicale, en s’inspirant des meilleures pratiques de l’hôpital européen renommé. (2 : Mansouri, à préciser) (voir bibliographie)

Cette démarche stratégique démontre l’engagement de l’EHU à intégrer les dernières avancées technologiques dans le secteur de la santé. En se concentrant sur des services médicaux diversifiés, l’EHU aspire à créer un écosystème informatique intégré et efficace, améliorant ainsi la qualité des soins prodigués dans des domaines tels que la chirurgie, l’obstétrique, l’hématologie, et bien d’autres. La sélection méticuleuse des participants au stage en Europe souligne l’importance accordée à la formation continue du personnel médical et paramédical, garantissant ainsi une mise en œuvre réussie et une adhésion accrue aux normes internationales en matière de système d’information hospitalier. Cette initiative positionne l’EHU en tant que leader visionnaire dans la modernisation des services de santé, plaçant la technologie au cœur de l’amélioration continue des soins médicaux. (Berner. Es, Detmer. De, Simborg. D. 2005)

Le DEM à l’EHUO n’est pas simplement une transformation des dossiers médicaux traditionnels en format numérique, mais plutôt une révolution dans la manière dont les informations médicales sont capturées, stockées et partagées. Cette approche innovante vise à optimiser la gestion des données médicales, améliorant ainsi la qualité des soins prodigués. (Bahlouli et all 2022)

1. Qu’est-ce qu’un Dossier Électronique médical?

Le Dossier Électronique médical (DEM) représente bien plus qu’une simple compilation de données médicales. Il est conçu pour offrir une traçabilité complète du patient, documentant son parcours médical et ses antécédents de manière détaillée. Ces informations cruciales sont partagées entre les professionnels de la santé, chacun accédant à des rubriques spécifiques autorisées dans leur domaine de compétence. (Laforest, F., Frenot, S., & Masri, N. 2002)

Au-delà des éléments médicaux, le DEM englobe des détails personnels essentiels tels que l’identité du patient, son adresse, son numéro d’immatriculation et son numéro d’identification (NIP). Ces données, intégrées de manière sécurisée, contribuent à créer un panorama complet de la santé et de l’identité du patient. (Note 5 à préciser)

L’International Organization for Standardization (ISO) a défini le DEM comme « un outil de dépôt d’informations de santé dans une forme informatisable, archivée, et transmissible à des utilisateurs authentifiés ». Son objectif principal est de garantir un soin de qualité en se reposant sur trois principes fondamentaux, garantissant son efficacité et son intégrité (Note 6 à préciser) (voir bibliographie) :

  1. Traçabilité : Suivi Précis du Parcours Clinique : Le premier principe fondamental du DEM est la traçabilité. Ce système permet de suivre de manière détaillée le parcours du patient à travers les différents services médicaux et les étapes de son traitement. De cette manière, les professionnels de la santé ont une vision holistique de l’évolution de la santé du patient, favorisant une coordination optimale des soins.

  2. Confidentialité : Respect du Secret médical et de la Déontologie : La confidentialité constitue un pilier essentiel du DEM, respectant le secret médical et les principes déontologiques. Chaque professionnel de la santé accède uniquement aux informations autorisées et pertinentes à sa spécialité. Cela assure le respect de la dignité du patient et renforce la confiance entre le patient et l’équipe médicale.

  1. Sécurité : Protection contre les Intrusions et Modifications : Le troisième principe clé du DEM est la sécurité. Ce système est conçu pour résister à toute tentative d’intrusion ou de modification non autorisée. Des protocoles de sécurité avancés sont mis en place pour garantir l’intégrité des données médicales, protégeant ainsi la vie privée des patients et assurant la conformité aux normes de sécurité les plus strictes.

À la lumière de ces trois principes fondamentaux, le DEM représente une avancée majeure dans la gestion des informations médicales. En mettant l’accent sur la traçabilité, la confidentialité et la sécurité, ce dernier offre un cadre robuste pour la prestation de soins de santé de qualité, favorisant une approche intégrée et respectueuse envers les patients.

De ce fait, l’hôpital numérique, en impulsant cette stratégie de modernisation du Système d’Information Hospitalier, s’engage activement à améliorer la prestation des soins de santé en tirant parti des avancées technologiques. (Makhloufi, I., Saadi, J., Hiki, L. E., & El Hassani, A. 2012) Ce processus a un impact direct sur la coordination des activités hospitalières, renforçant la qualité des soins et assurant la confidentialité et la sécurité des données des patients. (Palacio-Mejía L. S, Hernández-Ávila J. E, Villalobos A, et al. 2011)

Cette initiative est soutenue par un budget dédié spécifiquement à l’accomplissement de cette mission. L’objectif fondamental de ce programme est de coordonner les actions de tous les acteurs impliqués, visant à améliorer la qualité des soins et à garantir la sécurité des données. (Riou, C., Saoud, F., Rousseau, D., & Rousseau, F. 2012)

Le Système d’Information Hospitalier résultant de cette stratégie permet de centraliser sur un serveur toutes les informations personnelles, cliniques et paracliniques du patient, ainsi que de retracer son parcours au sein de l’hôpital. Cette consolidation des données favorise une vision holistique du patient et améliore la communication entre les différents services médicaux. En outre, cette approche contribue à accroître l’efficacité opérationnelle, facilitant l’accès rapide et sécurisé aux informations médicales pertinentes pour les professionnels de la santé, d’où le modèle du Système DX-CARE de l’EHUO [Fig 1].

Figure N° 1. Système DX-CARE de l’EHUO

Figure N° 1. Système DX-CARE de l’EHUO

Source : Mansouri, M. (2014). Revue médicale EHU 1er novembre Oran (00), 99-102.

2. Avantages pour les patients

Le Dossier Électronique médical (DEM) s’impose comme une révolution dans le domaine des soins de santé, offrant transparence, accessibilité accrue et une réduction significative des erreurs médicales. Cette transition vers le numérique propulse l’engagement des patients dans la gestion proactive de leur santé, tout en améliorant la communication avec leur équipe médicale. De cet effet, le DEM émerge comme un catalyseur de transformation dans le secteur médical, plaçant les patients au cœur de leur parcours de soins. En offrant transparence, en réduisant les erreurs et en facilitant la communication, le DEM s’inscrit comme un outil inestimable pour une prestation de soins plus efficace, personnalisée et centrée sur le patient (note 12 à préciser) (voir bibliographie) :

  • Transparence et Accessibilité Renforcées : Le DEM redéfinit l’accès aux informations médicales en offrant aux patients une vision claire et transparente de leur dossier de santé. Cette accessibilité, réalisée de manière sécurisée, encourage une compréhension approfondie de leur état de santé. Les patients sont ainsi équipés pour prendre des décisions éclairées et participer activement à l’élaboration de leur plan de soins.

  • Réduction des erreurs grâce à l’informatisation avancée : L’élimination du recours au papier au profit de systèmes informatiques sophistiqués constitue une avancée majeure pour la sécurité des données médicales. En abandonnant les risques d’erreurs humaines, tels que la perte de dossiers, le DEM renforce la fiabilité et l’intégrité des informations médicales, garantissant ainsi des soins plus sûrs et plus précis.

  • Communication renforcée entre patients et personnel médical : Les fonctionnalités de communication intégrées au DEM transcendent les barrières traditionnelles entre patients et professionnels de la santé. Cette facilité d’interaction crée une relation plus étroite et collaborative. Les patients peuvent poser des questions, partager des préoccupations et recevoir des informations en temps réel, favorisant ainsi une approche holistique des soins de santé.

2. Avantages pour le personnel médical

L’introduction de l’informatisation apporte une amélioration significative à la qualité des dossiers médicaux, principalement à travers deux mécanismes essentiels. D’une part, elle contribue à la structuration et à l’organisation des informations médicales, et d’autre part, elle tire parti des outils informatiques et des opportunités offertes par les technologies de l’information. Nous énumérons ci-dessous les principaux avantages répertoriés :

  1. La qualité du contenu d’un dossier médical est considérablement améliorée avec l’informatisation. Comparé à un dossier papier, un dossier médical informatisé offre une lisibilité, une précision et une exhaustivité accrues. Il permet d’être plus complet tout en restant facile à remplir. (CSSIS 1999)

  2. Gain de temps : Son objectif majeur consiste à optimiser la prise en charge médicale en permettant aux médecins d’accéder aisément aux informations contenues dans le dossier médical. De plus, elle vise à automatiser le traitement des feuilles de soins, épargnant ainsi aux patients la tâche fastidieuse de remplir et d’envoyer manuellement ces documents. (Fieschi, M. 2008)

  3. Prise de décision éclairée : Les données centralisées facilitent la prise de décision éclairée en fournissant un aperçu complet de l’historique médical du patient. (Fieschi, M. 2008)

  4. Sécurité renforcée : Les systèmes de DEM sont conçus pour garantir la confidentialité des données médicales, renforçant ainsi la sécurité des informations sensibles. (Brodin, M. 2007)

  5. Coordination des soins : Les différents professionnels de la santé peuvent collaborer plus efficacement, partageant instantanément les informations pertinentes et coordonnant les plans de traitement. Les dossiers informatisés simplifient le partage de données, la communication et la coordination entre les divers acteurs du système de soins. Les rapports hospitaliers et les résultats d’examens complémentaires sont aisément accessibles pour le médecin traitant. Les correspondances destinées à d’autres spécialistes et aux professionnels de santé auxiliaires peuvent être préalablement formatées, intégrant automatiquement les notes de consultation, les antécédents et les traitements en cours. (CCNE SVS 104 : 2008)

  6. Optimisation des Processus : Le DEM réduit les inefficacités liées à la gestion papier des dossiers, permettant aux professionnels de la santé de consacrer plus de temps à la prestation de soins plutôt qu’à la recherche de documents physiques. L’informatisation du dossier patient offre un avantage significatif en assurant la disponibilité des informations, contrairement au support papier qui se limite à un seul professionnel, en un lieu et à un moment précis. Les données nécessaires sont accessibles sur les postes de travail de l’établissement, éliminant ainsi la nécessité d’appels téléphoniques pour obtenir des informations. En d’autres termes, cela signifie centraliser les données relatives à la prise en charge du patient, les rendre accessibles à plusieurs utilisateurs simultanément, et conserver l’historique des traitements pour une récupération rapide. Cette approche confère une pérennité et une accessibilité aux données, particulièrement cruciales en situation d’urgence. (16 Note à préciser en bibliographie)

  7. Données Centralisées : Rassembler les données relatives à la gestion des soins du patient et les rendre accessibles simultanément à plusieurs utilisateurs représentent un enjeu majeur. De plus, maintenir un historique détaillé des traitements, accessible de manière rapide, confère une stabilité et une disponibilité aux informations particulièrement cruciales dans des situations d’urgence. Les informations médicales centralisées dans un DEM offrent une vision holistique de la santé du patient, facilitant ainsi une prise de décision éclairée et personnalisée (16 Note à préciser en bibliographie).

3. Défis et perspectives

3.1. Défis et perspectives d’avenir

L’intégration du Dossier Électronique médical (DEM) à l’Établissement Hospitalier Universitaire d’Oran (EHUO) représente une avancée significative, mais elle s’accompagne de défis qu’il est essentiel de relever pour assurer le succès et la sécurité du système :

  1. Protection de la vie privée : La confidentialité des informations médicales est une préoccupation majeure. L’EHUO met en place des protocoles de sécurité stricts pour garantir que seules les personnes autorisées ont accès aux données sensibles des patients. Des mécanismes de cryptage, d’authentification et de contrôle d’accès sont déployés pour prévenir tout accès non autorisé.

  2. Sécurité des données : La sécurité des données constitue un pilier fondamental. L’EHUO met en œuvre des mesures de protection avancées pour prévenir les risques liés aux cyberattaques, aux pertes de données et aux intrusions. Des audits réguliers et des mises à jour constantes des systèmes sont intégrés pour maintenir un niveau élevé de sécurité informatique.

  3. Formation du personnel : L’adoption du DEM nécessite une formation approfondie du personnel pour garantir une utilisation efficace et sécurisée du système. Des programmes de formation continus sont mis en place pour sensibiliser le personnel aux meilleures pratiques en matière de gestion électronique des dossiers, ainsi qu’aux protocoles de sécurité et de confidentialité.

  4. Engagement envers l’excellence : L’EHUO démontre un engagement continu envers l’excellence dans la gestion du DEM. Des comités dédiés à la sécurité des données et à la confidentialité travaillent en étroite collaboration avec les professionnels de l’informatique médicale pour anticiper les risques et mettre en place des solutions avant-gardistes.

  5. Interaction avec les parties prenantes : La transparence et la communication avec les parties prenantes, y compris les patients, sont également prioritaires. L’EHUO s’efforce d’informer et d’impliquer activement les patients dans le processus, en soulignant les avantages du DEM tout en respectant leurs droits à la confidentialité.

3.2. Perspectives d'avenir et engagement continu de l’EHUO

L’Établissement Hospitalier Universitaire d’Oran (EHUO) maintient une orientation résolument tournée vers l’avenir en adoptant une approche proactive pour explorer et intégrer les dernières avancées technologiques dans le domaine des soins de santé. Cette démarche visionnaire repose sur plusieurs piliers stratégiques qui illustrent l’engagement continu de l’EHUO envers l’innovation et l’amélioration constante des soins. (2 : Mansouri, à préciser) [voir bibliographie] :

  1. Collaborations avec des Experts en Informatique Médicale : L’EHUO reconnaît l’importance des partenariats stratégiques. En collaborant avec des experts en informatique médicale, l’établissement bénéficie d’un accès privilégié aux connaissances spécialisées nécessaires pour tirer pleinement parti des technologies émergentes. Ces collaborations visent à renforcer les capacités internes de l’EHUO et à garantir une mise en œuvre réussie des solutions informatiques avancées.

  2. Investissements dans la Recherche et le Développement : L’EHUO consacre des ressources significatives à la recherche et au développement dans le domaine des soins de santé. Ces investissements visent à anticiper les évolutions futures, à explorer de nouvelles approches médicales et à concevoir des solutions innovantes. En plaçant la recherche au cœur de sa mission, l’EHUO s’assure d’être à la pointe des avancées technologiques en matière de soins de santé.

  3. Intégration accrue des nouvelles technologies : L’adoption proactive des nouvelles technologies est une priorité de l’EHUO. Cela englobe l’intégration de systèmes avancés tels que l’intelligence artificielle, la télémédecine, et d’autres innovations pertinentes. En incorporant ces technologies de manière stratégique, l’EHUO vise à optimiser les processus cliniques, à accroître l’efficacité opérationnelle et à offrir des soins plus personnalisés et adaptés aux besoins individuels des patients.

  4. Vision pour des soins de qualité et innovants : La vision de l’EHUO va au-delà de simplement adopter des technologies émergentes. Elle aspire à établir un modèle de soins de santé où l’innovation est intégrée de manière transparente, contribuant ainsi à l’amélioration constante de la qualité des soins. Cela se traduit par une approche centrée sur le patient, favorisant la prévention, le suivi personnalisé, et la collaboration multidisciplinaire.

Conclusion

En conclusion, l’EHUO s’engage fermement dans une trajectoire axée sur l’innovation et la qualité des soins. Les collaborations stratégiques, les investissements dans la recherche et l’adoption des dernières technologies sont autant de leviers qui positionnent l’EHUO en tant que pionnier dans le façonnement de l’avenir des soins de santé, offrant ainsi des perspectives prometteuses pour ses patients et sa communauté.

L’adoption du Dossier Électronique médical à l’EHUO représente bien plus qu’une simple modernisation des procédures administratives. C’est une déclaration d’engagement envers des soins de santé de haute qualité, une meilleure communication avec les patients et une utilisation judicieuse de la technologie pour améliorer la vie de ceux qu’ils servent. L’EHUO, en tant que leader dans la région, continue de tracer la voie pour d’autres établissements de santé, illustrant comment la technologie peut être intégrée de manière proactive pour le bénéfice de tous.

Bahlouli, A. S., Tayebi, M., & Belhachemi, E. A. [2022]. Etablissement Hospitalier Universitaire Oran- réforme et perspective- Oran University Hospital Establishment—Reform and perspective -. Revue Algérienne de Droit et des Sciences Politiques, 7 [1], 1445‑1561.

Berner, E. S., Detmer, D. E., & Simborg, D. [2005]. Will the Wave Finally Break? A Brief View of the Adoption of Electronic Medical Records in the United States. Journal of the American Medical Informatics Association : JAMIA, 12(1), 3‑7. https://doi.org/10.1197/jamia.M1664

Brodin, M. (2007). Informatisation et confidentialité des données médicales. Laennec, 55[1], 12‑22. https://doi.org/10.3917/lae.071.0012

Chougrani, S., Ouhadj, S., & Fegag, F. [2003]. Évaluation du système d’information hospitalier de l’Établissement hospitalier universitaire d’Oran. Santé Publique, 25[5], 617‑626.

Conseil supérieur des systèmes d’information de santé : Rapport 1999 | vie-publique.fr. (1999). [Rapport d’activité]. http://www.vie-publique.fr/rapport/25071-conseil-superieur-des-systemes-dinformation-de-sante-rapport-1999

Fieschi, M. (2008). L’opportunité du DMP pour l’élaboration d’un système d’information en santé [Rapport d’information 659]. https://colibris.link/D2XdP

Laforest, F., Frenot, S., & Masri, N. [2002]. Dossier médical semi-structuré pour des interfaces de saisie multimodales. Document numérique, 6. https://doi.org/10.3166/dn.6.1-2.29-46

Makhloufi, I., Saadi, J., Hiki, L. E., & El Hassani, A. (2012). Analyse organisationnelle de l’hôpital à travers le modèle de Mintzberg : Cas de l’Hôpital Universitaire Cheikh Zaid. Santé Publique, 24(6), 573‑585. https://doi.org/10.3917/spub.126.0573

Palacio-Mejía, L. S., Hernández-Ávila, J. E., Villalobos, A., Cortés-Ortiz, M. A., Agudelo-Botero, M., Plaza, B., & Grupo Técnico. (2011). [Health information systems in the Mesoamerican Region]. Salud Publica De Mexico, 53 Suppl 3, S368-374. https://doi.org/10.1590/s0036-36342011000900010

Riou, C., Saoud, F., Rousseau, D., & Rousseau, F. [2012]. Assurance qualité des informations du Programme de médicalisation des systèmes d’information des services de soins de suite et réadaptation [PMSI-SSR]. Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique, 60[S1]. https://www.em-consulte.com/article/694151/article/assurance-qualite-des-informations-du-programme-de

Figure N° 1. Système DX-CARE de l’EHUO

Figure N° 1. Système DX-CARE de l’EHUO

Source : Mansouri, M. (2014). Revue médicale EHU 1er novembre Oran (00), 99-102.

Hakima Kehili

Faculté de Médecine d’Oran, Service d’Oncologie Médicale. Établissement Hospitalier Universitaire 1er novembre 1954 d’Oran (EHUO) et Laboratoire de recherche « Système d’information en santé » LABSIS

Aïcha Bengueddach

Faculté de Médecine d’Oran 1, Service d’Oncologie Médicale. Établissement Hospitalier Universitaire 1er novembre 1954 d’Oran (EHUO) et Laboratoire de recherche « Système d’information en santé » LABSIS

Naouel Fatima Zohra Boumansour 

Faculté de Médecine d’Oran 1 et Service d’épidémiologie et de médecine préventive EHUO

Rabia Medjane

Faculté de Médecine d’Oran 1 et Service de médecine de travail de l’EHUO

Fazia Bereksi-Reguigi

Faculté de Médecine d’Oran 1 et Service d’Oncologie Médicale. Établissement Hospitalier Universitaire 1er novembre 1954 d’Oran (EHUO) et Service d’Oncologie Médicale

© Tous droits réservés à l'auteur de l'article