« Au-delà du discours ».

Hétérotopies et lieux de dépassements, une déconstruction et réinvention de la négation

Rafika Beghoul Ali Aberkane

Jenseits des Diskurses

Rafika Beghoul Ali Aberkane, « « Au-delà du discours ». », Aleph [], Vol 11 (2) | 2024, 27 December 2023, 29 February 2024. URL : https://aleph.edinum.org/10382

La littérature et la lecture littéraire explorent depuis un certain temps les topographies ainsi que les idéologèmes qu'elles véhiculent. Notre journée d'études constituera une opportunité privilégiée pour examiner les lieux et les représentations dans le discours littéraire, en mettant en lumière leurs limites et les modes de dépassement qui, au premier abord, sont associés aux frontières. Ces frontières demeurent une préoccupation constante dans la littérature germanophone, même après la réunification.

Ces dépassements englobent également les notions de texte et de discours littéraire. À travers une poétique individualisée et subjective, le discours littéraire se construit et se reconstruit, inventant continuellement ses modes d'autoréflexivité. Ces moments d'introspection, caractérisés par des commentaires imprégnés de théorie, voient la fiction se regarder elle-même, examiner sa conception, déborder au-delà de ses propres limites, et se tourner vers un passé immédiat. Ce passé inclut la fonction de l'auteur, son rôle de régisseur, son esthétique, et le langage dans toute sa plénitude avant l'ellipse verbale.

Les limites et les topographies évoquées englobent également des espaces tiers, des lieux de transition, des hétérotopies que l'utopie érige en espaces de rêves et de subversion contre l'ordre établi. C'est dans cet imaginaire débridé que la littérature réinvente son monde pour dénoncer toutes les formes de "savoir" et de discours autoritaires, qu'ils émanent des sciences, de métadiscours ou qu'ils soient récurrents dans la littérature germanophone des années 80.

Dans notre approche, la théorie du comique-carnavalesque de Michail Bakhtine, ainsi que la théorie de l'analyse du discours de Michel Foucault, jouent un rôle déterminant, en particulier grâce au concept du pré-discours. Les théories féministes et une perspective postcoloniale demeurent au cœur de nos préoccupations, soulignant l'importance de valoriser les périphéries et les marges. Il s'agit d'une déconstruction constante remettant en question les réflexes de domination que l'histoire humaine ne cesse de réinventer.

Les espaces tiers évoqués englobent également l'interculturalité. À travers la rencontre avec l'Autre, ils révèlent non seulement cet "Autre-soi-même" mais aussi un "Soi-même comme un autre". C'est dans ces espaces que se tisse une trame complexe de compréhension mutuelle et d'enrichissement culturel.

© Tous droits réservés à l'auteur de l'article